GAEC Les Vallons, Mathias Carrel

gaeclesvallonsmathiascarrel_mathias-carrel.jpg
Présentation : Mathias et Denis Carel sont éleveurs caprins à La Roquebrussanne, dans le Var. Leur exploitation se nomme le GAEC Les Vallons.
: : Ils pratiquent l'élevage extensif de chèvres (pas de brebis) en système sylvopastoral : les animaux pâturent dans les collines du massif de la Sainte Baume. Le troupeau profite ainsi des ressources fourragères et participe à la prévention des incendies en entretenant les sous-bois. Cette pratique donne un lait parfumé et riche, pour le plus grand plaisir des gourmets !
: : C'est Denis, le père qui a créé l'exploitation en 1975. Le fils Mathias, a commencé à travailler avec lui en 2003. Il est devenu associé en 2008. Le GAEC Les Vallons compte également un salarié à la fromagerie.
: : Leurs animaux sont de races rustiques ce qui leur permet de rester à l’extérieur toute l’année. Les Carel produisent des fromages fermiers : les matières premières sont exclusivement issues de l’exploitation et transformées sur place dans une fromagerie qui répond aux normes européennes. Mathias et Denis aiment chaque aspect de leur métier que ce soit la relation aux animaux ou la transformation fromagère. Leur production est saisonnière, elle s’étale de fin février, date des premières mise-bas, à fin octobre.
: : Pourquoi vous êtes vous installés à La Roquebrussanne ? Le prix du foncier agricole pose un véritable problème dans une région, où, sous la pression immobilière, il est très difficile de préserver les terres fertiles. En 1980, j’ai eu une opportunité d’achat d'une parcelle agricole à La Roquebrussanne.
: : Pourquoi faites-vous du bio ? Je souhaite travailler, mais aussi, plus largement, vivre dans un milieu sain. Je pense qu’une agriculture sociale, à taille humaine est non seulement possible, mais indispensable. Je veux aussi participer à la préservation de l’environnement, pratiquer mon métier le mieux possible. Le label AB c’est en 1992 que je l’ai obtenu.
: : Pourquoi travaillez-vous en partenariat solidaire avec des associations de consommateurs (de type Amap) ? J’ai fait ce choix en 2005 à cause de la relation directe avec les consom'acteurs. Ce lien, cette proximité est d’ailleurs l’un des aspects de mon métier que j’apprécie le plus. Ce mode de distribution permet de vraiment valoriser les produits… Peut-être aussi de faire face à la crise. Il distribue maintenant dans 5 Paniers de quartier, membres du réseau des PAMA : Cabas vert, La Pomme, St Loup, Ste Anne, Léguminyen (source = blog Panier de la Pomme, avril 2020)
Les Produits : Des fromages de chèvre. Leurs spécialités sont : Le pèbre d’aï : un crottin de chèvre. On peut le consommer frais, à partir de 5 jours, ou affiné, de 10 à 30 jours. Il est aromatisé d’un brin de sarriette (pèbre d’aï). La ravigotte : un fromage de chèvre à tartiner, aromatisé avec de l’ail, du basilic et de l’huile d’olive. La tomme de la Sainte Baume : une pâte pressée, type tomme de Savoie. Elle est affinée au minimum un mois.
Fréquence et Saison : Distribution mensuelle. De mars à octobre